L’intérêt nutritionnel des produits issus de l’agriculture bio divise toujours les consommateurs et les scientifiques. Ces tergiversations devraient se réduire grâce à l’étude de chercheurs de l’université de Californie (Davis) publiée aujourd’hui dans le magazine Chemistry & Industry.
Les chercheurs ont pris des pieds de kiwis de la même variété, les ont cultivé dans le même verger, à la même période, dans les mêmes conditions environnementales. Seul différait le mode de culture : conventionnel d’un côté, bio de l’autre.
Verdict : les kiwis bio contiennent plus de polyphénols (les substances bénéfiques à la santé que l’on trouve aussi dans le vin), plus de vitamine C et plus de minéraux que les kiwis traditionnels. Ces différences seraient dues au fait que les kiwis non protégés par les pesticides développent plus de mécanismes de défense que leurs congénères chimiques. Ils seraient aussi plus « stressés », ce qui les amène à fabriquer plus d’antioxydants.
Moins de mauvais (résidus de pesticides) et plus de bon, qu’est-ce qui vous retient de ne pas acheter bio ? À part le prix… Et ça, nous en reparlerons sans doute, cela se discute…

Publicités