Denis Delbecq, qui a diffusé l’interview piégée de Claude Goasguen sur son « libé-blog », a reçu un message de ce dernier. C’est par là.
Il explique notamment que « cela montre en toute hypothèse qu’un homme politique peut répondre à n’importe quelle ânerie d’un journaliste provocateur ». Ben voyons…

Publicités