Le Loch Ness, c’est ringard. Cette année, sera « it » celui qui reviendra au boulot avec un cliché de Pelamis, le serpent de mer écossais.

copie-de-seatrialssmaller.jpg

Il s’agit du projet utilisant la houle des vagues pour produire de l’énergie le plus avancé à ce jour. Mis en service en 2004 au large des côtes écossaises par Ocean Power Delivery, il doit aider l’Écosse à atteindre l’ambitieux objectif qu’elle s’est fixé : 40% d’énergies renouvelables en 2020.

Le Pelamis tel un délicat serpent de mer, fait onduler au gré des vagues ses quatre tubes articulés et immergeables. N’ayez pas peur, il est un peu impressionnant, avec ses 150 mètres de long pour 700 tonnes, mais il ne vous veut que du bien. Pour vous, il convertit tous ses mouvements en électricité, et peut à lui seul alimenter 500 foyers. Parfois, il nage avec ses potes dans un champ marin d’1km2 : une ferme de Pelamis peut ravitailler jusqu’à 20 000 foyers. Mais pour cela, il faudra faire une autre balade, vers Porto…

Publicités