Des moulins à vent tricolores sur les collines, au loin, une charmante petite ville alimentée par une éolienne géante. Un orang-outan qui vient vous proposer un esquimau tiré d’un camion à glaces solaire… Bienvenue sur Conservation Island, territoire WWF sur la planète Second Life.

L’organisation écologiste World Wildlife Fund (WWF) vient de créer cette île, dédié à la protection de la nature sur la célèbre plateforme virtuelle. Si vous êtes plus doués que moi et réussissez à créer votre avatar avant de perdre patience – 8,8 millions de personnes ont réussi, alors pourquoi pas moi, pourquoi pas vous ? – vous pourrez vous balader dans ce décor paradisiaque, avec jungles et cascades virtuelles. L’orang-outan et les deux copains pandas vous initieront à l’écologie, et quand vous en avez marre, vous pouvez aller vous défouler en évitant les méchantes pieuvres dans la salle de jeux.

«WWF a créé l’île comme un moyen d’aider les gens à apprendre sur les problèmes de la protection de la nature et sur la nécessité d’avoir un mode de vie durable, explique David Cole, directeur du marketing internet du WWF. Nous voulons montrer aux gens que le WWF a des solutions pour les problèmes environnementaux qu’ils rencontrent dans leur « première vie ». »En plus de l’initiation à l’écologie et au développement durable, le WWF entend ainsi trouver des donateur sensibles à la cause. Ils ont l’avantage d’être la première association écologiste d’envergure à investir Second Life.

Si vous vous sentez l’âme d’un démiurge, vous pouvez aider le WWF à étoffer Conservation Island. Rendez-vous sous le cocotier !

Publicités