La Hulotte, « le journal le plus lu dans les terriers », s’est fixé pour mission de sauver la cardère des villes. Kesako ? Un chardon autrefois cultivé et qui a aujourd’hui quasiment disparu de nos jardin. En 1989, la revue naturaliste lançait un appel qui a permis de créer 120 000 îlots-conservatoires, et de sauver l’espèce. Si ça vous tente d’adopter à votre tour une cardère des villes, il suffit de demander un sachet de graines à La Hulotte. La cardère risque d’amener avec elle papillons et chardonnerets, mais je suis sûre que ce n’est pas pour vous déplaire !

Envoyez une enveloppe timbrée à votre nom et adresse, avec un timbre supplémentaire à 0,54 € pour participation aux frais, à La Hulotte – 08240 Boult-aux-bois.

Publicités