Un nouveau mouvement de protestation est en train de couver, entre les cabines d’essayage et les rayonnages des grandes enseignes de mode : les tee-shirts, vestes, jeans et autres bermudas en ont marre. On en les regarde pas assez, y a pas que le physique qui compte, zut !

Marque, prix, taille, l’acheteur en a vite fait le tour. S’il est un peu plus consciencieux, il cherchera éventuellement la matière, le mode de lavage et le pays de fabrication (qui ne tient pas compte des provenances des diverses matières premières, mais seulement du lieu final de confection et de transformation).

Mais de ce qui fait vraiment l’âme du produit, l’activité humaine, économique et environnementale qui lui ont permis d’exister, point. Partant de ce constat, Switcher, une marque suisse engagée a développé le label Respect inside, garant non de la qualité, mais de la traçabilité des vêtements. Du champs de coton au cintre, le consommateur peut ainsi savoir ce qui est arrivé à son tee-shirt.

 

ADN et CO2

Sur l’étiquette des vêtements respect-inside figure un numéro qui, reporté sur le site internet, dévoile son ADN : acteurs de la filière de production, conditions de travail, certifications, impact environnemental (avec notamment le calcul des émissions de CO2)… Le site est ouvert à toutes les entreprises. Pas de militantisme, Respect-inside n’a pas pour but de désigner les gentils et les méchants. Les entreprises doivent d’abord passer par un mécanisme d’auto-évaluation électronique, puis elles présentent toutes les informations sur leur filière. Tout est bien évidemment contrôlé par Respect-inside qui complète leurs dossiers avec les rapports de sociétés d’audit et d’ONG, en plus de leurs propres enquêtes. Les partenaires s’engagent à respecter la charte, et à toujours améliorer les conditions de vie et de travail des personnes employées, d’un bout à l’autre de la chaîne.

Ne vous attendez pas à trouver sur la plateforme les produits Zara ou Nike… On trouve surtout pour l’instant les gammes de Switcher, et de quelques petits labels suisses .

Prenons Bob. Col rond, uni, 100% coton, Bob est le tee-shirt de base de la gamme Switcher. Mais il n’est pas que ça. Grâce à son ADN, on découvre que Bob a émis 5,2 kg de CO2 pour venir au monde (l’équivalent de 30km en voiture). Il est né dans les bras de l’entreprise Premdurai qui carbure à l’énergie éolienne, et avant d’arriver là, son coton est passé par une filature indienne certifiée ISO 14001, puis par une teinturerie recyclant 95% de son eau. Pour arriver jusqu’à son propriétaire, Bob n’a pas pris l’avion, mais le bateau jusqu’en Europe, puis le train ou une péniche jusqu’en Suisse.

Et voilà, Bob est tout fier et peut désormais profiter de sa petite vie sur le torse de Tom, Sam ou Ben. Il aime son maître et se dit que, lui au moins, il l’aime pour ce qu’il est vraiment à l’intérieur.

Publicités